2010 - XIVèmes Rencontres d Art Contemporain

*Du 23 juillet au 28 août 2010 "SOUS LE SIGNE DU POISSON" - Hommage à JACQUELINE CHARDON-LEJEUNE.

Plus de 60 artistes de France et d’ailleurs ont rendu hommage à la fondatrice de la galerie mythique « Poisson d’Or ». Amie de nombreux artistes et de Victor Brauner, elle est reconnue par les connaisseurs comme une papesse des "arts marginaux.". Elle crée l'association Poisson d'or qui essaime dans toute la France. Découvreuse d'artistes, Jacqueline sillonne la France et s'arrête en Limousin en 1978. Toutes les expositions feront date en particulier les neuf biennales d'arts plastiques de Limoges connues sous le nom des Printemps des Arts Plastiques. Décédée le 19 février 2008, des artistes venus de toute la France et au-delà ont exposé leurs oeuvres spécialement créées pour lui rendre hommage.

Nicolas ARTHEAU-BADIA Louis Romain BARD René BARRAUD Jean-Louis BEDOUIN Jacques BERCUT Michel BLUM Marthe BONDOUX Jacques BOUTTIER Philippe BRIHAT Jean Claude CAFFIN Liliane CAMIER Laurent CHEMIN André CLERC Yannick COMBET Colette CORNEILLE Berthe COULON Radmila DAPIC Rosemonde DARGENTOLLE Philippe DELESSERT Christian DERLIN Ismet DOGRU Eugénie DUBREUIL Dominique ERRET Claudette ESPALLERGUES Luco ESPALLERGUES Jean ESTAQUE Andrée EYROLLE Patrick FABRE Samuel FAVARICA Aline GAGNAIRE Marielle GENEST Françoise HENNEQUIN Yves HENRI Carole HOUSSAIS Yseult HOUSSAIS Hyon OK KIM Marta KUHN WEBER Bernard LACHANIETTE Chrystel LACHE Serge LASK Francis LAVOUTE Danielle LE BRICQUIR Jacques LEFORT Philippe LEROY Anne MANGEOT Stéphane MARIE Francis MARSHALLMarie Chrystine MIARA Andrée MOIZIARD Claude MOYNS Olivier ORUS Marc PETIT Marie PINOTEAU Alain PLOUVIER Claude POUGET Vincent PRIEUR René RIGAL Moniq ROBERT Chantal ROUX Jean RUSTIN Emile SALKIN Jean Joseph SANFOURCHE Paul SAVY Lionel SCHEWZUCK Léa SHAM’S André THABARAUD Joëlle THABARAUD Joël THEPAULT Françoise TURIN Henri UGHETTO Roly VAER Claudine WICK.

*Dimanche 25 juillet 2010 conférence-debat: la rencontre de l'art brut et du surréalisme avec Jacqueline Chardon Lejeune par Lucie Spagnuolo.
Evocation de la vie de Jacqueline par Colette Corneille et Laurent Lejeune. Improvisations autour de l’oeuvre de Jacqueline Chardon-lejeune. Chorégraphie de la danseuse coréenne Hyonok Kim. Lectures de Andrée Eyrolle.

*Du 18 septembre au 3 octobre « QUI SUIS-JE ? »
Comme tous les ans, les artistes ont été invités à créer suivant un thème…cette année il s’agissait de gambader autour de leur identité, la vraie ou celle qu’ils aimeraient avoir mais n’oseraient pas dire…51 artistes ont participé !

BARD Romain-Louis - BAUDOIN Geneviève - BOILEVIN Jean Georges - BOHN-MEINECKE Annette – BONIN Héloïse – BRUDI Christoph – CARTIER Chantal - COLRAT Antoine - CORNEILLE Colette – CORSET Jean-Pierre – DAFLO – DAPIC JOVANDIC Radmila - DARGENTOLLE Rosemonde - DEBIEN Pierre – DECCO – DEMARELATROUS Eva - DEMOULIN Patrick – DERLIN Christian - DUNOU-GUYOT Florence - GOUSSEAU Chantal - GRAY - HAPIOT Benoît - HYVERNAUD François – JALLAIS Xavier - JUDE Annie-Charlotte – JULLIEN Gérard – LAVOUTE Francis - LEA SHAM’S - LEDOUX Jean Pierre – LE FOL Myriam - LEFORT Jacques – LEFORT Luc - LELEU-HENNEQUIN Françoise - LHERITEAU Gérard–- LIOT MIGLIORETTI Jackie - MARQUET-LAUSCH Dominique – MAZET Michel - MIARA Marie-Chrystine – MOREAU Benjamin NATHAN-ASCHER Simone – ORUS Olivier - PHENIX Marie-Claude – POUGET Claude - POTIN Olivier – PROVOST Rémy - RODDE-GUYOMARMaguy - STANCZEL Dora - TARDAT Pierre-Marie – TARIS Jacques - WARDEGA Véronique.

* 19 septembre LECTURE "Monsieur IDIR" ou la quête de l’identité de Jean-Louis Gonfalone interprété par l’auteur.
"Comment te faire comprendre, lorsque je vis ici, en France dans l'oubliette du Foyer, mon amour reste là-bas dans mon pays natal...Quand enfin je reviens au village, je passe le seuil de ma maison...très vite je me sens étranger au coeur de chez moi, mon âme reste là-bas en France...A Tazzarine, je me sens étranger parce qu'un morceau de mon amour reste ancré là-bas. La France du travail. La retraite qui me donne de quoi manger...."
Extrait de Monsieur Idir de Jean-Louis Gonfalone interprété par l auteur.
 
admin